livre minceur Gratuit

 

livre minceur

Le Régime Crétois

Salade Grecque Crétoise

Salade Grecque Crétoise

 Le Régime Crétois: Un bon aspect de la Méditerranée

Qui d’entre vous n’a jamais entendu parler du fameux régime Crétois qui jouit de la réputation de permettre de vivre plus vieux et en forme ? Les études réalisées sur ce type d’alimentation ont également démontré qu’il permet de mincir et de rester mince… tout en améliorant le capital-santé!

Alors qu’aujourd’hui, de nombreux régimes plus ou moins farfelus permettent soit de perdre du poids au détriment de la santé, soit d’être en forme tout en gardant les formes, le régime crétois réussit l’exploit de rendre compatible minceur et santé ! Dans un univers où l’on ne sait plus à quel plat se vouer pour conserver ligne et santé, le régime crétois constitue une excellente réponse à ceux et celles qui sont conscients que l’alimentation est la composante numéro un pour maintenir “ un esprit sain dans un corps sain ”…

Un régime naturel

Le régime crétois n’est pas un programme de plus établi par des médecins ou des diététiciennes pour permettre de maigrir. Non, il s’agit d’un mode d’alimentation qui s’est mis en place de lui-même, naturellement, dans une petite île grecque bien connue des amoureux de la douceur de vivre. La première étude sérieuse ayant porté sur l’alimentation de la population crétoise a été réalisée par Ancel Keys dans le cadre d’une enquête alimentaire dans sept pays du monde : la Finlande, les États-Unis, le Japon (une région côtière et une région rurale), l’Italie, la Hollande, la Yougoslavie et la Grèce (deux régions étudiées : Corfou et la Crète qui n’est pas un pays mais l’île la plus étendue de la Grèce). Les résultats furent publiés en 1970, 1980 et 1986, après cinq, dix et quinze ans d’enquête. Cette étude portait sur sept groupes de mille hommes au moins, âgés de quarante à cinquante-neuf ans. Il s’avéra que, même si les populations méditerranéennes (Grèce, Italie, Yougoslavie) présentaient un taux de mortalité coronarienne faible, c’est la Crète qui battait tous les records.

À l’issue de cette étude portant sur quinze ans, il s’est avéré que non seulement les Crétois bénéficiaient du taux de mortalité coronarienne ou cancéreuse le plus bas mais, également, toutes causes confondues. Serge Renaud, chercheur, a plus tard confirmé ces conclusions en faisant adopter à un certain type de population “ à risques ” une alimentation fortement inspirée de celle des Crétois. Il instaura une étude dite “ de prévention secondaire ”, portant sur des individus ayant déjà été l’objet d’un premier infarctus, moins de six mois avant leur sélection, pour devenir l’un des acteurs de ces travaux.

Ces personnes avaient pour obligation de suivre pendant cinq ans le régime inspiré du régime crétois et de subir des examens médicaux. Le groupe de personnes sélectionnées fut scindé en deux sous-ensembles : le groupe témoin, suivant un régime hypo-lipidique classique et le groupe expérimental, soumis à l’adaptation du régime crétois. Les résultats furent plus qu’encourageants puisque le nombre d’infarctus et d’accidents vasculaires cérébraux, chez les sujets ayant déjà été victimes d’un infarctus, diminua considérablement dans le groupe expérimental par rapport au groupe témoin.

Les grands principes du régime crétois

Mangez des fibres ! Choisissez des aliments de qualité. Suffisamment de calories, mais pas trop ! Ainsi, il ne s’agit pas de manger moins mais de manger mieux. En outre, il ne s’agit pas de diminuer sa ration calorique afin de faire coïncider ses apports journaliers avec la tranche 1800-2500 calories mais de faire l’impasse sur les aliments apportant trop de calories (généralement sous forme de lipides saturés ou de sucres rapides), pas assez de protéines, de vitamines, de sels minéraux ou de fibres alimentaires. Afin de recouvrer et de conserver la santé, vous devrez adopter une alimentation riche en protéines, en lipides mono et polyinsaturés oméga-3, en vitamines, en sels minéraux, en oligoéléments et en fibre alimentaires. En appliquant ces quelques principes, vous adopterez, sans même vous en rendre compte, une alimentation plus saine, moins calorique ; vous retrouverez naturellement une alimentation correspondant à un apport énergétique oscillant entre 1800 et 2500 calories.

Publié par Joel

 

Comments are closed.